Le projet

Le LNC de l’Académie de Versailles (LNC) est une structure à destination d’élèves décrocheurs/raccrocheurs de lycée dans l’Académie de Versailles qui vise à mieux répondre au besoin de rescolarisation de ces élèves en offrant un cadre spécifique au service de leur réussite.

Intégré au lycée Kastler, le LNC fonctionne sur la base d’une volonté partagée d’innover et de travailler en équipe. Il s’est appuyé sur l’expérience acquise par les Microlycées de Sénart, Vitry et La Courneuve.

Le LNC s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’article L 401-1 du code de l’Education Nationale qui offre aux équipes la liberté d’expérimenter une organisation pédagogique dérogatoire dans un cadre sécurisé.

Les objectifs :
1- Re-scolariser des élèves décrochés, c’est-à-dire les réconcilier avec les apprentissages (savoirs et compétences) et avec l’école, dans le but de les réinscrire dans un circuit diplômant.
2- Re-socialiser des jeunes en rupture, c’est-à-dire reconstruire l’estime de soi et la confiance dans le monde des adultes.
3- Favoriser la réintégration des jeunes raccrocheurs en leur permettant de trouver un place dans le LNC et, à terme, dans la société dans son ensemble.

L’aboutissement est la reconstruction de leur confiance en leurs capacités et leur diplomation.

Les principes
1- Un accompagnement éducatif global des jeunes :

  • Une référence individualisée pour chacun par un adulte de l’équipe éducative ;
  • Des relations étroites avec les parents, l’adulte de référence et/ou les partenaires liés à l’histoire de chaque jeune ;
  • La préparation à l’intégration de ces élèves dans l’enseignement supérieur.

2- Un travail d’équipe soutenu, au service des jeunes et des apprentissages

  • Un suivi collectif des jeunes
  • Une pédagogie de projet pour donner du sens aux apprentissages
  • Une interdisciplinarité pour permettre aux élèves d’acquérir des compétences variées et transversales, et développer leur personnalité.
  • Une pédagogie différenciée pour permettre à chaque élève de s’engager dans les apprentissages et d’acquérir les compétences visées.

3- Un climat scolaire bienveillant facilitant l’adhésion des jeunes à leur scolarité

  • Des temps et des espaces partagés entre les jeunes et les enseignants ;
  • Une adhésion au principe et au fonctionnement de la structure ;
  • Un respect et des exigences réciproques entre jeunes et adultes ;
  • Une implication des jeunes dans le fonctionnement du lycée et dans les prises d’initiatives

Le projet pédagogique complet :